Havana Cultura Sessions: Daymé Arocena (2014)
Série de disques co-produite avec Gilles Peterson

Enregistré en à peine quelques jours entre Londres et La Havane, Daymé Arocena —The Havana Cultura Sessions est une merveilleuse introduction à l'univers musical de Daymé. Drama met en évidence sa fusion caractéristique de jazz et d'autres styles latins. El Ruso est ce que Daymé appelle "une chancon rigolote" car elle s'inspire de l'aprentissage forcé du russe par sa mère pendant l'apogée de l'amitié cubano-soviétique. Ainsi, elle chante: "La vie ne le dit jamais; la vérité, peut-elle mentir?"

Dans Sin empezar, Daymé brille avec une variété de tonalités dans ce qui est une chanson simple, lente et détendue. On est ému par l'inclusion de la trompette, qui se joue doucement avec des note allongées. La netteté de la batterie et la subtilité du piano travaillent en harmonie avec le chorus et la voix exceptionnellement délicat de Daymé en réaction aux paroles. Une profonde réinterprétation du classique américain Cry Me a River complète le paquet.