Teatro Los Elementos
Troupe de théâtre

Aujourd'hui, Havana Cultura quitte exceptionnellement la capitale cubaine pour se rendre à 250 kms en direction de la côte sud, dans la province de Cienfuegos. Dans une ferme située à 4 kilomètres de la ville de Cumanayagua, nous allons rencontrer Teatro Los Elementos, une des compagnies de théâtre locales les plus célèbres de Cuba.

Fondée en 1990 par José Oriol González, Teatro Los Elementos a temporairement interrompu son existence itinérante pour se poser sur les versants de la chaîne de montagnes de l'Escambray, dans la ferme qui appartenait jadis aux grands-parents d'Oriol, immigrants des Iles Canaries au début du 20ème siècle. Près d'une douzaine d'acteurs et d'écrivains, y compris Oriol, également acteur et écrivain mais aussi directeur de la troupe, s'y sont installés bien que la sédentarité soit un choix assez douteux pour une compagnie de théâtre qui se dit ouvertement itinérante. Disons seulement qu'ils ont atterri là-bas, où ils pratiquent l'agriculture durable et l'élevage et gèrent des programmes sociaux pour la communauté, ce qu'ils considèrent être compatible avec leur propre travail d'acteurs et de dramaturges. Le site Internet des Elementos parle d'un « nouveau mode qui [les] amène à redécouvrir la nature animale de l'homme et les éléments dont ce dernier est issu, à savoir la terre, l'air, le feu et l'eau ».

Les Elementos ont commencé en tant que « projet de théâtre communautaire » composé de jeunes diplômés de l'institut national d'arts dramatiques de La Havane. Leur première production fut jouée dans un des quartiers les plus pauvres de la capitale, El Romerillo, où les maisons sont généralement fabriquées en tôle ou avec les matériaux que les habitants du quartier peuvent trouver à l'abandon. Three Witches, a Company and a Neighborhood Named for a Flower fut donné en janvier 1991. Oriol décrit cette pièce comme un « spectacle qui recrée des aspects des conflits de quartier et les relations avec les autorités locales ».

En 1992, les Elementos sont allés s'installer sur la Isla de la Juventud (Ile de la jeunesse) et ont produit Stories of Jacksonville, « une suite de six spectacles qui explorent la mémoire de cette ville d'immigrants ». Ils sont ensuite partis à Barrancas, puis à Santiago de Cuba où ils ont joué des œuvres contemporaines, dont Malcolm X, Afrohistoria et Option Zero. Ils ont passé la plus grande partie de la décennie suivante à voyager à Cuba et à enseigner les arts dramatiques aux enfants dans les quartiers défavorisés des villes et dans des communautés rurales isolées avant d'atterrir dans la ferme de Cienfuegos.

Ils sont maintenant prêts à reprendre la route. José Oriol a récemment annoncé une tournée dans toute l'île pour célébrer les 20 ans de la création de Teatro Los Elementos.