Havana Cultura: The Search Continues (2011)
Série de disques co-produite avec Gilles Peterson

L'histoire d'amour entre le DJ de renom Gilles Peterson et le melting-pot musical cubain se poursuit avec la sortie d'un nouveau chapitre dans la série de ses albums Havana Cultura.

En 2009, Gilles avait fait équipe avec le pianiste Roberto Fonseca, plusieurs fois primé, pour découvrir et révéler les meilleurs talents musicaux de La Havane. « Havana Cultura : New Cuba Sound » réunissait la plus grande collection de musiciens cubains contemporains sur une seule initiative musicale. Du jamais vu depuis le grand succès du Buena Vista Social Club en 1997.

« Ayant passé les trois dernières années à voyager régulièrement à La Havane, je me suis naturellement attaché à cette ville, qui est pour moi fascinante, et presque surnaturelle », explique Gilles Peterson. « Je me suis aussi  familiarisé avec la relation qui existe ici entre la musique, les esprits et les gens ... Cet écho est très profond.»  

En 2011, Gilles est de retour à La Havane, à la recherche de nouveaux talents. Il est accompagné des coproducteurs Vince Vella (un vétéran du premier album) et Simbad (le partenaire de Gilles dans ses projets de remixes). Il souhaite que ce nouvel album soit différent et aille plus loin encore : « J'ai voulu conserver l'esprit du 'tout peut arriver' de la première session, mais en y ajoutant cette fois la maturité Cubaine. »  

Sur le modèle du premier album Havana Cultura, le CD01 est un enregistrement  en studio et le CD02 une sélection de nouveaux talents cubains. Le CD01 nous fait découvrir un Gilles en mode producteur, qui accueille une série de musiciens, chanteurs, et rappeurs au Studio A. 

Après leur impressionnante contribution au premier album, on retrouve le pianiste Roberto Fonseca et son groupe, qui forment le cœur de l'Havana Cultura Band; Edrey du duo de rap hype Ogguere ; le sonero et rumbero François del Rio ; les rois de l'underground Los Aldeanos; Alexey (El Tipo Este) d'Obsesión; Telmary et Danay Suarez, très remarquée dans l'EP « Havana Cultura Sessions » sorti fin 2010. Ajoutez à cela, les talents recrutés par Gilles - Arema Arega, Osdalgia, Melvis Santa, Silvito El Libre, El Micha, Dreiser, Elain Morales et Sexto Sentido - et vous obtenez un bel instantané de la musique underground de Cuba en 2011...  Le spectre complet d'un arc-en-ciel, de la rumba flex de « La Tormenta » aux frénétiques tremolos de pianos de « Agita », en passant par l'âge d'or du hip-hop (vision cubaine de A Tribe Called Quest « Check The Rhyme ») et la soul classique d'Eddie Kendricks «My People... Hold on »(« Espera Mi Gente »). 

Trois années se sont écoulées depuis les premières recherches de Gilles sur la culture cubaine underground hip-hop et la découverte d'un art fertile - mais farouchement indépendant. Il a salué le son du mouvement Reggaeton Cubain et mis à l'honneur une clique d'artistes qui évolue entre le jazz, la soul, les rythmes traditionnels cubains et le hip-hop. L'excursion de Peterson dans les sons cubains en 2011 souligne la même envie d'expérimentation sur le CD02. Gilles y promeut de nouveaux talents (entre autres Djoyvan, Afrikun, Kola Loka, Golpe Seko, Anonimo Consejo, Creole Choir of Cuba), qu'il conduit de la notoriété locale vers une exposition mondiale. Il présente aussi ses nouvelles collaborations et nous livre en exclusivité des morceaux de Danay Suarez, Edgaro « El Productor en Jefe » et El Tipo Este.

«J'espère que vous aurez autant de plaisir à écouter, que nous en avons eu à enregistrer cet album», conclut Gilles Peterson.