Mala in Cuba 
Série de disques avec Gilles Peterson

En mai 2011, Mala (Digital Mystikz), un artiste de musique électronique britannique/jamaïcain internationalement reconnu comme le fondateur du mouvement « dubstep », a voyagé à La Havane avec le DJ, programmateur et discophile Gilles Peterson pour travailler sur un nouvel album.Pendant les séances d'enregistrement pour l'album de Gilles Havana Cultura : The Search Continues dans les studios Abdala, Mala s'est installé dans un petit studio de l'autre côté du couloir qui mène à la salle principale. Avec des va-et-vient constants de musiciens et chanteurs locaux doués, de la chanteuse et compositeure Danay Suárez et percussionniste légendaire Changuito et le pianiste acclamé Roberto Fonseca, ce fut un véritable voyage de découverte pour tous. De retour à la maison avec un ordinateur portable bourré d'inspiration, Mala a commencé à tricoter l'histoire de son aventure cubaine. Le résultat a donné son album Mala in Cuba.

Fruit d'une véritable révolution culturelle, Mala in Cuba marie les rythmes complexes et l'héritage spirituel profond de Cuba aux racines de Mala au sud de Londres et son dévouement pour la culture de la basse. L'espace, la profondeur et le poids du son sont de Mala, mais les mélodies, les riffs, la progression des accords, les rythmes et les percussions sont uniquement cubains.

Adepte de la culture du son jamaïcain, Mala a mené de front les premières vagues du fameux « dubstep » provenant des Big Apple Records de Croydon, secouant les caissons de basse du sud de Londres en 2002/2003. Farouchement indépendant, il a cofondé le label et la discothèque légendaire DMZ et a produit certaines des chansons les plus essentielles et les plus acclamées de la scène en tant que Digital Mystikz. Mala est mondialement respecté en tant que novateur et leader, non seulement au sein du mouvement du dubstep, mais également dans le monde de la musique électronique en général. 'Mala in Cuba', disponible sur Soundcloud et iTunes