Insurrecto 
Artiste de reggaeton

Leandro Molina, alias Insurrecto, n'avait que 15 ans lorsqu'il s'est retrouvé mêlé au monde du hip-hop en 1998. «À l'époque, nous utilisions des fonds sonores américains tels que Dr Dre, 2Pac ou encore Notorious BIG», se souvient-il. À l'occasion du célèbre Alamar Rap Festival, l'un des évènements de la scène hip-hop cubaine les plus importants du calendrier, Leandro a fait ses premiers pas dans le monde de la musique, aux côtés de nombre de futures stars du Cubaton telles que Gente de Zona. «Nous étions tous de jeunes talents, prêts à dire la vérité au micro», explique-t-il.

Né à El Cerro, l'un des quinze quartiers de La Havane, Insurrecto a l'intention de rester fidèle à ses racines. «Ce quartier, c'est ma vérité, mes rires, ma victoire, ma défaite. Il est à moi», insiste-t-il, en précisant que les réalités sociales de sa ville natale demeurent sa première source d'inspiration pour l'écriture de ses paroles. Après ses débuts sur la scène du hip-hop au sein du groupe Triángulo Oscuro, Insurrecto a préféré se tourner vers le mouvement Cubaton à succès. Comme nombre de ses pairs, il a opté pour cette direction pour faire de sa passion une carrière. «J'ai été obligé de faire ça pour ne pas avoir à reléguer ma musique au rang de passe-temps. Je voulais pouvoir en vivre», explique-t-il.

Véritable autodidacte se considérant comme un «talent des rues», en 2004, il a fait équipe avec un musicien et producteur prometteur, Baby Lores. Ils ont ensemble créé un duo et ont rejoint les rangs du célèbre groupe de Cubaton Clan 537. 

Grâce à des morceaux tels que «El Mujer de Pelotero» ou encore «La Caperucita», ils ont très vite su gagner une légion de fans dans le monde entier. «Depuis», explique-t-il, «Je suis non seulement Insurrecto à l'échelle nationale, mais aussi à l'échelle mondiale».
Depuis 2007, Insurrecto mène une carrière solo. Sa popularité lui a permis de travailler avec certains des artistes de Cubaton les plus renommés et respectés, avec lesquels il a enregistré de nombreux singles tels que «Dale Sin Susto» (avec Gente de Zona), «Tu Fanatico» (avec Elvis Manuel et Jacob) ou encore «Ando Solo Y Tu Sola» (avec El Micha). Outre ces apparitions, Leandro a réellement percé dans la musique en 2010 avec la chanson «Cerro Cerrao» et sa vidéo, qui a été regardée plus de 200000 fois sur YouTube!

Mondialement célèbre pour son empreinte vocale unique, le dernier album solo d'Insurrecto, «Laberinto», est sorti en janvier dernier, une nouvelle incroyable étape de sa carrière en plein essor qui devrait très bientôt le mener à faire une tournée en Europe et aux États-Unis.