Danza Voluminosa
Dance Company

Danza Abierta est sur le point de fêter son 25ème anniversaire en tant que l'une des troupes de danse moderne les plus intéressantes et les plus innovantes de Cuba. La compagnie fut créée en 1988 par Marianela Boán, une danseuse et chorégraphe qui travaillait avec les plus prestigieuses compagnies de l'île (Danza Contemporánea et le Ballet national). L'idée de Boán pour DanzAbierta (comme elle l'a appelée) était d'enrichir ses chorégraphies d'autres disciplines : peinture, poésie, chant, musique, théâtre... Elle aimait l'appeler la "danza contaminada", la danse contaminée.

"Danza Abierta a toujours été une troupe de danse d'un genre différent", explique Susana Pous, la directrice actuelle de la compagnie. Le nombre de danseurs augmente ou diminue à chaque spectacle. Les danseurs travaillent étroitement ensemble et avec les artistes des autres disciplines sur la composition ainsi que sur l'élaboration de chaque oeuvre. "En tant que chorégraphe, je projette une idée, les danseurs la reprennent, et les mouvements arrivent par improvisation", affirme Pous. "Le mouvement est donc plus pur pour le danseur. Il ou elle est plus à l'aise avec son mouvement et la compréhension est facilitée".

Après avoir grandi en Espagne et étudié le ballet classique, Susana Pous n'était pas particulièrement attirée par Cuba. Un jour, elle assiste à un festival de danse à Barcelone à la fin des années 90 et elle aperçoit Danza Abierta en action. Avant 2001, elle déménage à La Havane et rejoint la compagnie comme danseuse. En 2008, elle devient le chorégraphe principal de Danza Abierta. Sur son chemin, elle rencontre et épouse X Alfonso, l'une des pop stars les plus connues de Cuba. Alors que Pous était encore étudiante en Espagne, son futur mari composait déjà une musique pour une œuvre de Danza Abierta ; aujourd'hui, X (prononcé "equis" en espagnol) travaille à nouveau avec la troupe dirigée par son épouse.

Pous est passé de danseuse à chorégraphe lorsqu'elle était enceinte de Luna, sa première fille. (Elle et X ont deux filles, la plus jeune s'appelle Vida). Au cours de sa grossesse, alors qu'elle danse encore, elle a l'idée de créer un spectacle autour de l'idée de la maternité. C'est sa première chorégraphie, Que se puede esperar cuando se está esperando (Qu'attendre quand on attend un enfant). D'autres danseuses enceintes accompagnaient Pous.

Le jour de son interview avec Havana Cultura, elle travaille sur une répétition costumée de MalSon, sa deuxième chorégraphie, qui a commencé à prendre forme en 2009. Dix jeunes danseurs vêtus de noir, cinq hommes et cinq femmes, tourbillonnent dans le petit studio de danse par à-coups, se rassemblant et se repoussant avec différents degrés de violence et d'émotion. "La scène se déroule à La Havane", explique Pous. "La Havane d'aujourd'hui". Elle nous explique que le décor de scène représentera des images de La Havane, la musique sera de X Alfonso et l'oeuvre "évoquera les rêves et les désirs du peuple cubain".

Comme pour exprimer ses propres rêves et désirs, Susana Pous affirme qu'elle aimerait voir un peu plus de jeunes danseurs ("des personnes qui créent") passer les portes de Danza Abierta. "Beaucoup de jeunes talents quittent Cuba", poursuit-elle. "Je pense qu'il est important pour les jeunes de s'appliquer [à danser], de s'entraîner et de commencer à créer".