OKEn poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous offrir une meilleure expérience utilisateur et vous offrir des contenus personnalisés. En savoir plus et mettre à jour vos paramètres de cookies
  • Accueil
  • Histoire
  • La Havane, capitale des cocktails
  • Histoire

    La Havane, capitale des cocktails

    Certaines personnes feraient un long chemin pour un bon cocktail. C'est pourquoi La Havane a longtemps été une destination idéale pour la jet-set mondiale, comme le duc de Windsor, Jean-Paul Sartre, Errol Flynn, Greta Garbo et Ernest Hemingway, pour n'en citer que quelques uns. Bien que La Havane ait toujours été une destination touristique populaire, ce ne fut pas avant la prohibition, les soi-disant « lois sèches » qui interdirent de vendre ou de consommer de l'alcool aux États-Unis de 1920 à 1933, que les visiteurs américains arrivèrent en masse sur l'île, ce qui contribua à répandre la réputation de la ville comme une destination de cocktails de classe mondiale. Lorsque les touristes assoiffés arrivèrent à La Havane, ils découvrirent non seulement les cocktails uniques, mais aussi des légions de barmen prêts à les servir avec un incomparable panache. Le « Club de Cantineros » (Association des barmen professionnels cubains) fut créé en 1924, aidant les barmen à atteindre le statut de grand art. 

    Constantino Ribalaigua, le chef barman d’El Floridita durant cette période, est l'homme qui créa le fameux Daïquiri. Le Floridita était son laboratoire et, après des expériences avec différents ingrédients et techniques, « El Grande Constante » obtint finalement vers 1920 la texture « frappée » de glace tout juste exacte. Le Floridita s'est depuis appelé « La Cuna del Daïquiri » (Le berceau du Daïquiri).  Bien sûr, la Havane n'est pas devenue la capitale des cocktails en raison d'une seule boisson, aussi bonne soit-elle. Le Mojito, servi à la célèbre Bodeguita del Medio, fait également le bonheur des visiteurs depuis des décennies. Au fil des ans, l'équipe locale de barmen talentueux et la haute qualité du rhum cubain ont servi à cimenter la réputation de La Havane comme la Mecque mondiale du cocktail. C'est l'endroit où le Cuba Libre, le Mary Pickford, l'Hemingway Special, l'El Presidente, le Mulata et le Saoco sont devenus célèbres pour la première fois. Mais pourquoi s'arrêter là ? Havana Club a activement encouragé l'invention et le service de nouveaux cocktails avec un style hors pair. En 1996, le premier Havana Club International Cocktail Grand Prix a été organisé à La Havane, attirant des créateurs de cocktails leaders du monde entier. Depuis lors, ce Prix est devenu l'un des plus attendus dans son genre parmi les barmen du monde entier. Ils sont en concurrence tous les deux ans à La Havane pour devenir le meilleur Havana Club Cantinero. Le Grand Prix est organisé en association avec l'Association internationale des barmen (IBA) et le Cubain Cantineros Club.

    Iframe